Les nouveaux jeux vidéos que je vais m’acheter pour Noël

jeux

Chaque année, de nouveaux jeux vidéo envahissent le marché qu’il devient tellement difficile de choisir les meilleurs. Jeu d’action, jeu d’aventure, jeu de course, sur PC ou sur console, les choix sont multiples, le prix reste le seul facteur limitant. Faute de moyen sûrement, mettre de l’argent de côté pour pouvoir profiter des promotions de noël reste l’unique solution. Et ce n’est pas moi qui vais dire le contraire.

Les prochaines sorties tant attendues

Tout en haut de l’affiche, on trouve l’indétrônable Final Fantasy Explorers, sortie prévue le 29 janvier. Ce jeu d’action/RPG multijoueurs passionne des milliers de fans dans le monde entier. Le même jour, plusieurs autres jeux prévoient leurs sorties, dont le célèbre jeu de superhéros Lego Marvel’s Avengers, le jeu de rallye Sebastien Loeb Rally Evo et le jeu d’aventure This War is Mine. Pour les fans de jeu de réflexion, The Witness fera sa sortie le 26 janvier prochain. Blade and Soul ainsi que Resident Evil Zero HD Remaster, quant à eux ne seront disponibles qu’à partir du 19 janvier 2016.

Budget spécial pour s’acheter les jeux nos rêves

Tous les gamers savent qu’il revient souvent cher de s’offrir de nouveaux jeux vidéo. Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, certains jeux peuvent coûter beaucoup plus que la console elle-même et pour preuve, le jeu le plus cher au monde s’est vendu à 32 948 euros, de quoi horrifier les parents. Heureusement, il est tout à fait possible de s’offrir des jeux forts passionnants en dessous de 50 euros. En tout cas, moi j’opte pour cette solution. Total War Rome II, par exemple, prévoit sa date de sortie le 25 mars et se vendra au prix de 24.99 euros.

total war rome II

Suivre la tendance

Certes, on a tous des goûts précis, mais il y aura toujours des jeux appréciés de tous. The Witcher 3, un jeu de rôle de 60 euros, fait actuellement ravage sur les réseaux sociaux, et je l’aime bien aussi. Il peut se jouer sur PC, PS4 et Xbox one. Pour les nouveautés, World of Warcraft : Legion est fortement attendu par les fans et pourtant la sortie n’est prévue que le 26 décembre 2016. Street Fighter V fait également saliver les gamers et la sortie n’est plus très loin, car elle est attendue le 16 février prochain. Il y a aussi un jeu disponible sur Wii, Just Dance 2016, qui fait fureur ces derniers temps.

Quel genre de jeu choisir ?

Les images sur les pochettes des jeux sont parfois trompeuses, mieux vaut se renseigner sur les forums ou après de vos amis gamers avant d’acheter. Pour avoir une idée sur le déroulement du jeu, j’ai pour habitude de regarder les tests en vidéo mis en ligne sur des sites de gamers. Dernière chose à faire, c’est de voir la compatibilité du jeu avec la console et surtout consulter l’avis des autres gamers sur les forums. Une fois satisfait, vous pouvez acheter le cadeau de noël tant attendu.

Posted in gaming & jeu | Comments Off on Les nouveaux jeux vidéos que je vais m’acheter pour Noël

Cardamone : mon nouveau chat

Je ne sais pas si je l’ai déjà mentionné, mais l’idée d’avoir un chat m’a obsédé ces derniers temps. Je viens alors de faire l’acquisition d’un nouvel animal de compagnie, que j’ai baptisé Cardamone.

Pourquoi un chat ?

Pourquoi un chat

Je suppose que nombreux d’entre vous se demandent sérieusement pourquoi j’ai choisi un chat comme animal de compagnie, d’autant plus que je ne suis pas spécialement fan de ces félins. En fait, l’idée m’est venue petit à petit. En réalité, c’est en voyant le chat de ma cousine Julie que j’ai remarqué que cet animal correspondait exactement à mes attentes.

Il faut savoir qu’un chat, ça ne mange pas beaucoup. En tout cas, une ration de pâtée et quelques croquettes en guise d’encas ont l’air de suffire largement. C’est pratique pour moi qui parfois ne suis à la maison que tard le soir. Par ailleurs, un chat c’est câlin… il suffit de le caresser quelques temps pour qu’il ne vous lâche plus. Dans mon cas précis, cela me convenait, surtout qu’un chat est plus calme qu’un chien. Pas de risques donc qu’il aille mâchouiller mes chaussures ou autre chose.

Le léger doute avant la décision

Bien évidemment, je ne pouvais pas être convaincu à 100 % de vraiment vouloir un chat. Il se trouve que même si cet animal est hyper tolérant et supporte assez bien la solitude, il implique tout de même certaines contraintes. La première concerne la litière : je n’étais vraiment pas sûr de pouvoir être en mesure de nettoyer cette litière tous les jours. Et pourtant, il en va de la santé du chat, ainsi que de la propreté de mon appartement… finalement je suis tombé sur ce site qui m’a convaincue.

Par ailleurs je me suis demandé à un moment comment j’aillais m’organiser lorsque je devais sortir en soirée pour ne revenir qu’au petit matin… Je me suis dit finalement que cela pourrait m’apprendre à avoir des responsabilités, aussi petites soient-elles. Donc j’ai sauté le pas et je me suis rendu dans une animalerie… et c’est là que j’ai rencontré Cardamone…J’ai craqué et une fois à la maison, je me suis aussitôt ruée sur des boutiques d’accessoires pour animaux pour lui acheter tout ce dont il avait besoin. Au passage, je vous recommande Dandyspet.com qui ont vraiment des produits originaux.

Pourquoi le nom Cardamone ?

chaton cuisine

En voyant ce chaton, je n’avais aucune idée de comment l’appeler. Encore moins sur le chemin du retour. Mais je savais que je devais faire comme tous ceux qui ont du mal à trouver un prénom à leur animal de compagnie : lui donner le nom d’une couleur, ou encore d’un personnage qui peut lui ressembler. Dans mon cas précis, je ne pouvais pas l’appeler jaune, ce serait bien trop de sadisme. Par ailleurs je ne voyais pas trop à qui ou à quoi il pouvait ressembler. Le comble, c’est que je voulais un prénom particulier, et éviter les mimi, minou, et autres.

C’est en cuisinant le soir-même que j’eus l’idée de l’appeler Cardamone… C’est une épice que j’adore, et puis plein de gens se trompent en l’appelant Cardamone au lieu de Cardamome… Alors voilà, je ne sais pas s’il va aimer ce prénom ou non, mais en tout cas il me plaît bien… J’espère que notre cohabitation sera toujours aussi paisible que maintenant, où mes rideaux sont les seuls victimes de ses griffes.

Posted in Penn is Penn | Comments Off on Cardamone : mon nouveau chat

Rentrée 2015 : les sorties des jeux vidéo

Pour autant que je me souvienne, la sortie des jeux coïncide presque toujours avec la rentrée scolaire. Cette année 2015 ne faillit pas à la règle.

Un retour en arrière sympathique

rayonnage jeux vidéo

Comme chaque année, au retour des vacances, la rentrée apporte son lot de surprises agréables. Parmi celles-ci figure la sortie des nouveaux épisodes de jeux vidéo que l’on a attendus en rongeant son frein pendant la période estivale. Celle de cette année 2015 a déclenché un afflux de souvenirs nostalgiques poussant irrésistiblement mes pas vers les magasins de ventes de jeux vidéo.

Je n’ai pu en effet m’empêcher de me replonger dans cet univers qui a bercé mon adolescence et qui, quoiqu’on puisse dire, a contribué à la formation culturelle de l’individu que je suis aujourd’hui. C’est donc d’un pas allègre que j’ai franchi la porte du premier magasin de jeux qui s’est trouvé sur mon chemin pour me plonger dans ce monde virtuel toujours aussi envoûtant.

Nouveautés et améliorations

Comme je m’y attendais un peu, j’ai été submergé par le nombre de nouveautés et j’ai eu toutes les peines du monde pour décider des meilleurs jeux susceptibles d’égayer mes soirées. Mon choix s’est finalement porté sur « Until Dawn », un survival horror et les dernières versions de Fifa et PES.

Dans Until Dawn, le joueur se trouve dans une maison de montagne isolée de tout où 8 amis se retrouvent un soir d’hiver, un an après la mort tragique de 2 de leurs petites amies. Après les effusions de retrouvailles, l’ambiance se dégrade assez rapidement et la suspicion s’installe au sein du groupe. Le malaise s’intensifie encore avec la venue d’un personnage extérieur plutôt bizarre. Lors de cette aventure, le joueur jauge chacun à son tour les protagonistes afin d’évaluer leur profil psychologique. S’ensuit alors un scénario angoissant dans le droit fil de la logique de l’effet papillon. Il lui faudra faire des choix décisifs dans un temps limité.

Entre Fifa et PES, le match est loin d’être terminé. Après l’engouement des joueurs pour Pro Evolution Soccer qui n’avait pas son égal au milieu des années 2000, Fifa semble avoir réuni tous leurs suffrages par la suite lorsqu’elle a plus ou moins laissé de côté l’arcade pour évoluer résolument vers la simulation. PES 2016 et Fifa 16 semblent faire jeu égal pour le moment, mais il me faut quelques heures de pratique avant de pouvoir vraiment me prononcer pour l’un ou l’autre.

Les jeux de rallyes

rbr

Là aussi, on a l’embarras du choix avec les Sebastien Loeb Rally Evo, WRC 5, Dirt… Si tous affichent de très beaux graphiques, ces deux derniers se démarquent par leur gameplay. Dommage qu’aucun d’entre eux n’arrivent toujours pas à détrôner un certain Richard Burns Rally à ce niveau, un jeu qui date pourtant de 2003 mais amélioré et mis à jour au fil des années grâce à différents addons (RSRBR 2015 par exemple).

Posted in gaming & jeu | Comments Off on Rentrée 2015 : les sorties des jeux vidéo

Deuxième investissement immobilier financé à crédit

Il n’est pas loin le temps où je vous avais annoncé que j’avais investi dans l’immobilier et que j’avais souscrit un prêt immobilier pour le financer. Eh bien devinez quoi ? je viens d’obtenir un nouveau crédit pour un autre investissement immobilier.

Pourquoi un deuxième investissement ?

Comme je vous le disais dans mes précédents billets, le trouve l’investissement locatif dans le neuf particulièrement intéressant depuis cette année, sans doute suis-je victime de la médiatisation qui entoure la loi Pinel. Toujours est-il que je suis convaincue de l’intérêt de ce dispositif et que je compte bien en tirer des avantages notables.

J’ai tout récemment fait la découverte d’un programme immobilier neuf qui m’a tout l’air d’être intéressant à Bordeaux, dans une région que j’ai pu découvrir un peu il y a quelques années. Je me suis alors lancée dans la recherche d’un financement juste pour voir si ça allait passer, et la chance m’a souri car la banque a été favorable à ma demande.

Il faut dire aussi que mon dossier est assez bon, vu que je ne fais que très rarement des dépenses folles. Mon compte n’est jamais dans le rouge et disons que je dispose d’une petite épargne qui peut me constituer d’apport personnel dans le crédit immobilier. Et surtout j’ai été aidé par un courtier adorable de l’équipe de Boursedescrédits qui a su m’aider à monter et à défendre mon dossier jusqu’au bout.

Ai-je le droit d’investir autant ?

Si ce n’était pas le cas, je pense que je ne l’aurai pas fait. En réalité, la loi Pinel donne droit à un seul et même investisseur à faire deux placements en défiscalisation loi Pinel par an, avec un plafond de 300.000 euros. Je pense donc que je réponds aux critères d’éligibilité de ce dispositif défiscalisant. Et puis, il se trouve que je réponds parfaitement aux attentes du gouvernement qui a eu la folle ambition de créer 500.000 logements par an.

hollande

Ce n’est pas pour me vanter, mais je me demande moi-même si de tels choix ne relèvent pas purement et simplement du suicide financier ? Je ne me fais pas trop de soucis lorsque je pense que la demande locative dans la région bordelaise est importante, car tant que j’ai des locataires je pourrai m’en sortir : les réductions fiscales et les loyers m’aideront grandement à assumer les mensualités que j’aurai à payer à la banque.

De plus, cette dernière m’a fait une fleur car j’ai pu souscrire mon deuxième crédit en l’annexant avec le précédent. Résultat des comptes : je me retrouve avec un capital unique à rembourser, avec les taux et les conditions d’emprunt de mon premier crédit. C’est vraisemblablement une bonne nouvelle pour moi, dans la mesure où j’avais obtenu en ces temps-là des taux de crédit plus qu’avantageux.

Posted in Penn is Penn | Comments Off on Deuxième investissement immobilier financé à crédit

C’est bon je déteste Mario

J’avais dit, il me semble, dans mes articles précédents que Mario Bros était l’un des jeux que j’adorais quand j’étais plus jeune… Aujourd’hui, je le crie haut et fort : je déteste Mario !

Je déteste ce que Mario est devenu

La raison pour laquelle je kiffais le jeu Super Mario Bros, c’est parce qu’il me rappelait mon enfance. J’aurai pu continuer à l’apprécier, histoire de vivre un moment de nostalgie, même s’il est vrai qu’on s’ennuie un peu au bout d’un moment car on connaît tout par cœur. Tout simplement, je suis loin d’aimer ce qu’est devenu Mario aujourd’hui. Si l’on peut penser que c’est pour perpétuer le personnage que l’on en fait un produit médiatique, c’est loin d’être réussi à mon avis.

Je ne sais pas si les vrais gamers de mon temps rejoindront ma théorie, mais Mario c’était mieux avant. Aujourd’hui lorsque je regarde les différentes publicités qui parlent de Mario et des différents scénarios auxquels le personnage se prête, je me dis que l’esprit Mario est définitivement mort et enterré, car à mon avis Mario était bien comme il l’était avant : simple, rigolo, et surtout imparfait car c’était surtout ça qui créait le fun.

Game-Over

Je déteste Mario et je mets une croix dessus

C’est officiel, Mario et Moi c’est fini, lol. Sérieusement, je ne peux plus regarder une seule pub du jeu et de ses produits dérivés sans m’énerver. C’est un peu comme le Coca-Cola : il peut être bourré de sucre, mauvais pour le foie et autres, mais il reste l’inimitable Coca-Cola. C’est une légende et rien ne pourra le remplacer, ni le coca zéro ni les autres versions. Du coup, on pourra me faire avaler toutes sortes de Mario je ne veux que celui d’avant.

Ce n’est pas que je rebute sur le changement et l’évolution, c’est que les jeunes gamers d’aujourd’hui doivent réapprendre ce qu’était le goût des choses simples. Maintenant que je ne pourrai plus jouer à Mario comme c’était auparavant, je préfère donc mettre une croix dessus. Peut-être est-ce aussi dû à mon coup de fatigue de la semaine, mais en tout cas je voulais vous donner mon ressenti par rapport à ça. Il est vrai qu’il peut y avoir davantage de sujets plus intéressants mais pour l’heure c’est ce qui m’a traversé l’esprit et je voulais le partager avec vous. Tchao !

Posted in gaming & jeu | Comments Off on C’est bon je déteste Mario

J’investis dans l’immobilier neuf

Voilà maintenant quelque temps que je voulais me lancer dans un investissement dans l’immobilier neuf, mais cette fois je me suis lancé. En effet, j’ai estimé que les conditions étaient réunies pour pouvoir le faire, enfin. Surtout que je ne peux pas acheter ma résidence principale.

Le déclic : le côté modulable de la loi Pinel

loi Pinel

Je ne suis vraiment pas du genre à jeter des fleurs sur des mesures du gouvernement, mais je dois avouer que pour une fois je suis convaincu par la loi Pinel. La raison est simple : je trouve des intérêts sur plusieurs points de cette loi. Par exemple, le fait que la durée d’engagement soit modulable me convient parfaitement. J’ai la possibilité de mettre mon bien immobilier neuf pendant 12 ans, alors qu’auparavant je devais me contenter de 9 ans.

Concrètement, je peux alors bénéficier d’une réduction fiscale encore plus importante. Dans l’autre sens, il est fort possible que bien des ménages soient soulagés de savoir qu’ils peuvent se contenter d’un engagement de 6 ans, s’ils ne souhaitent pas faire durer trop longtemps la mise en location de leur bien immobilier.

La possibilité de louer à un ascendant ou un descendant

D’un autre côté, je dois avouer qu’une autre mesure de la loi Pinel m’a vraiment convaincu : c’est le fait que je puisse désormais louer le bien immobilier à mes parents ou à mes enfants, à condition qu’ils ne fassent pas partie de mon foyer fiscal. En ce qui me concerne, j’ai tout de suite pensé à mes parents. En effet, ils sont retraités et vivent loin de chez moi. Le fait qu’ils puissent vivre dans un logement décent pas loin de chez moi est alors une véritable aubaine.

D’un autre côté, j’ai la certitude qu’ils prendront soin de mon appartement neuf que j’ai acheté grâce à un courtier, et que je n’aurai aucun souci avec eux quant à la régularité des loyers, l’entretien, etc.

La clé du projet : le crédit immobilier

credit immobilier

Comme je l’ai déjà dit, je planche sur cet investissement locatif depuis maintenant quelques années. Seulement, je ne pouvais me lancer dans cette aventure par mes propres moyens. Les économies que j’ai ne me le permettent pas. J’ai alors envisagé de souscrire un crédit immobilier, surtout maintenant que ma situation est plus stable (avant, je valsai d’un CDD à un autre, et les banques ne m’aimaient pas du tout…), mais je ne voulais pas le faire tant que les conditions ne sont pas idéales.

J’ai alors attendu d’avoir un pécule conséquent afin de constituer un apport personnel suffisant. D’ailleurs, cela a marché puisque j’ai pu bénéficier des meilleurs taux en souscrivant un crédit récemment.

Lorsque les conditions ont semblé idéales et que toutes les pièces du puzzle étaient réunies, je me suis finalement lancée dans l’immobilier neuf (hourahhhh). Les mesures de la loi Pinel me convenaient, et l’obtention d’un crédit immobilier m’a aidé à concrétiser le projet.

Posted in Penn is Penn | Comments Off on J’investis dans l’immobilier neuf

Impossible pour moi d’acheter ma résidence principale

Comme tout le monde, je rêvais depuis un moment d’avoir ma propre maison, ma propre résidence principale. Et pourtant, tous les indicateurs me laissent penser qu’il est impossible pour moi de réaliser ce rêve.

Résidence principale : ce rêve trop cher

clé résidence principale

Oui, il faut avouer que le principal frein qui m’empêche d’aspirer à une éventuelle acquisition de résidence principale est le prix des biens immobiliers. Dans le neuf comme dans l’ancien, il est indispensable de dépenser une petite fortune pour pouvoir trouver quelque chose de correct. Je ne parle même pas des prix au sein des grandes villes…

Deuxième frein : pas de crédit

Oui, comme tout le monde j’ai déjà envisagé de souscrire un crédit pour acheter une résidence principale. Le problème, c’est que mes revenus ne me permettent pas d’emprunter une somme astronomique, et pourtant je n’ai pas envie de m’endetter sur des décennies pour me retrouver avec un logement certes qui sera mien, mais qui me plaira que limite limite.

Et puis, comme je suis célibataire, souscrire un crédit me reviendrait très cher, vu que je dois assumer seule une longue liste de factures et de charges. Si c’est pour vivre dans la misère tous les mois pendant vingt ans afin de payer des mensualités exorbitantes et des taux d’intérêts ahurissants…

Une situation professionnelle peu adaptée

Il est également important d’ajouter que je ne peux accéder à un crédit immobilier à de bonnes conditions dans la mesure où ma situation professionnelle n’est pas vraiment compatible avec la vision des établissements de prêt. En effet, je passe de CDD en CDD depuis maintenant deux ans, et il faut avouer que les banques n’en raffolent pas dans la mesure où ils ont besoin d’une stabilité de l’emploi en tant que garantie. Au mieux, il me faudra donc attendre quelques années avant de pouvoir espérer m’acheter une résidence principale, le temps de trouver un emploi stable et d’organiser ma vie.

Acheter une résidence principale n’est pas une mince affaire. En effet, les conditions à remplir afin de rendre ce projet viable sont nombreuses, et je ne fais pas encore partie de ceux (et celles) qui peuvent prétendre à un crédit immobilier pour un projet d’une aussi grande envergure.

Posted in Penn is Penn | Comments Off on Impossible pour moi d’acheter ma résidence principale

Les nouveaux jeux vidéo qui me font kiffer

jeu video

Les jeux vidéo que j’apprécie sont souvent méconnus. Et pour cause, je préfère choisir les jeux modestes et qui ne bénéficient pas trop de publicités parfois mensongères.

World in Conflict

winc

Depuis mon tout jeune âge, j’aimais jouer au jeu de société Risk, et attaquer les différents pays à coups de fantassins et de canons. Aujourd’hui, j’ai droit à un jeu plus évolué qui me permet de m’amuser tout en réfléchissant. Il s’agit en fait d’un jeu de stratégie en temps réel. Lorsque le monde est en conflit, vous avez à vous mettre à la place des dirigeants de pays pour décider que faire : attaquer ou se replier.

Certes, ce n’est pas le jeu qu’il faudrait conseiller en ce moment où certains pays sont encore en guerre contre d’autres. Mais ma foi, que faire ? C’est franchement très amusant de faire une partie avec les amis ou avec les cousins…

Call of Duty : advanced Warfare

callof

Si d’habitude je ne suis pas très fan des films d’action, c’est tout à fait le contraire lorsque la gameplay et les graphismes s’y prêtent. Je n’ai pas encore beaucoup joué à ce jeu mais il me plaît d’emblée, comme toutes les épisodes de la saga d’ailleurs. Avec un graphisme à couper le souffle, ce jeu a failli me scotcher devant la console pendant des jours.

Rassurez-vous, maintenant je sais dire non et raccrocher quand il le faut. Oui surtout parce que je n’ai pas trop le temps en ce moment de penser à cela, ce qui fait que je suis dans l’obligation de sauvegarder mes parties et d’avancer peu à peu, malgré moi bien sûr.

Super Mario Bros

supermariob

Allez, un peu de nostalgie, n’en déplaise à certains. En tout cas, moi j’adore passer mon temps sur Super mario Bros à mes heures perdues. Qui a dit qu’un gamer ne s’intéresse qu’aux graphismes de folie ou encore les jeux vidéos qui nécessitent beaucoup de ressources ?

Moi en tout cas je le crie haut et fort : je joue toujours à Super Mario Bros car c’est un jeu vidéo qui m’a touché depuis mon enfance. Super Mario Bros, pour moi, c’est devenu un colocataire sympa qui me tient compagnie lors de mes longues soirées devant la console.

Posted in gaming & jeu | Comments Off on Les nouveaux jeux vidéo qui me font kiffer

Je découvre Ello, le réseau social sans pub

Ca fait maintenant deux semaines que j’ai reçu une invitation de mon ami Flo, concernant un réseau social. À ce moment là, je me suis dit : pourquoi ? Encore un autre réseau social ? Et finalement j’ai testé.

Un réseau social qui a l’air de tenir ses promesses

Ello est un réseau social qui s’est engagé à ne pas faire de la publicité. En arrivant sur l’interface, il faut avouer que les encarts publicitaires sont bien absents. Sur ce point-là, Ello tient ses promesses. Il paraît également que contrairement à ses concurrents, le réseau social ne collecte les données d’utilisateurs que pour améliorer les services, et non pour les revendre. Qu’à cela ne tienne, ma première impression est la suivante : c’est un peu mort sur Ello…

ello

Moi qui avais l’habitude de voir presque toutes les personnes que je connais sur Facebook ou sur Twitter, je me retrouve sur Ello un peu comme perdue dans le désert. Le souci, c’est qu’il n’est pas possible de s’inscrire à Ello si l’on n’est pas invité. Chaque membre ayant le droit d’inviter 25 personnes, c’est un peu limite limite si je puis dire… Moi qui ai une bonne centaine d’amis sur les autres réseaux sociaux, il est bien normal que je me sente un peu à l’isolement sur Ello.

Et pourtant, il paraît que le nouveau réseau social compte déjà plus d’un million de membres… Personnellement, pub ou pas pub j’ai un peu de mal à me faire au fait que mes proches et mes amis ne puissent pas être dans mon fil d’actualité. Et puis bon, il faut aussi savoir que les pubs ne m’ont pas vraiment dérangé sur Facebook, dans la mesure où elles n’apparaissent pas sous forme de ces pop-ups si désagréables à voir.

Un anti-Facebook qui ressemble à Facebook

fb

Ello ne cache pas sa position vis-à-vis de Facebook : il lui reproche de collecter des informations sur ses membres pour des fins commerciales. Mais une chose me fait rire : toutes les personnes que j’ai pu rencontrer sur Ello viennent de Facebook, et d’ailleurs ces personnes sont encore sur Facebook et utilisent encore leur compte Facebook. Franchement, je trouve un peu que Ello est vachement calqué sur Facebook, hormis les couleurs : les fonctionnalités, les options, les photos, etc.

Je viens même d’apprendre que le nouveau réseau social prépare actuellement un bouton love, qui n’est autre que le fameux like de chez son concurrent. À mon sens, il faut rendre à César ce qui lui appartient : Ello est sympa mais il ne remplacera JAMAIS Facebook. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’après l’engouement du tout nouveau tout frais de Ello, les membres se retrouvent dans une situation de double emploi, l’impression d’avoir deux Facebook.

Et hors de question toutefois de laisser tomber ma timeline Facebook sur laquelle plusieurs de mes années sont gravées… En somme, il faudrait qu’Ello apporte vraiment quelque chose de nouveau pour que je puisse envisager de basculer définitivement et laisser Facebook, Twitter et cie.

Posted in le web | Comments Off on Je découvre Ello, le réseau social sans pub

Mon entretien d’embauche dans une grosse boîte

Tout le monde attend l’un des jours les plus importants de sa vie : celui où l’on a un entretien pour un job chez une entreprise de renom.

Trois jours pour trouver la tenue idéale

Le jour où la société en question m’a contactée pour un travail, je n’en croyais pas encore mes oreilles. C’était un vendredi après-midi, environ une semaine après que j’avais vu l’annonce d’emploi sur le site de Huzz. Je devais alors me présenter pour un entretien le mercredi qui suivait. Cela me laissait peu de temps pour trouver ma tenue. Pendant toute la journée de dimanche, j’ai chamboulé mon dressing mais en vain : il me fallait vraiment faire les boutiques.

tenue

Généralement, trouver une tenue à acheter est une partie de plaisir, mais ce n’est pas le cas lorsque j’ai une échéance importante à quelques jours près. Par miracle, j’ai pu trouver ma tenue dès le lundi, ce qui me laissait alors deux jours pour me préparer. Eh oui, une fois que le problème des fringues est réglé, tout coule de source… à mon sens je le précise.

Un argumentaire en béton, et vite !

attitude

Je ne me suis pas faite d’illusions : je vais postuler dans une grande boîte où j’ai toujours rêvé de travailler, alors ce sera sans doute difficile mais je vais tout donner pour que ça marche. Bizarrement, je n’ai pas ressenti le stress pendant ces quelques jours avant la date fatidique. Par contre, je faisais les cent pas tout en préparant dans ma tête un superbe argumentaire.

Je n’en ai pas connu beaucoup, des entretiens d’embauche, mais je dois dire qu’à chaque fois j’y prends goût. Oui je sais je suis bizarre, mais j’adore les examens, les entretiens d’embauche, etc. Comme le disait si bien mon grand-père, l’important n’est pas de gagner, mais c’est de gagner avec la manière. Je connais le métier, j’ai de l’expérience, je suis donc prête à faire face à n’importe quel entretien.

Un coup de poker

Le jour J est arrivé, je me suis levée de bonne heure afin d’être en pleine forme et de ne pas être en retard. Mais avant l’heure ce n’est pas l’heure dit l’adage, alors je me suis mise à mâchouiller mon chewing-gum dans la voiture au parking, histoire de décompresser. Comme je ne fume pas, je voulais m’occuper… A cinq minutes près, je me rendis à la réception et l’on m’a reçue presque aussitôt.

« Je vous écoute » dit l’une des personnes qui étaient là. Je me suis alors mise à faire un monologue sur les moyens de convaincre. [NDLR : mon poste consiste à assurer la direction de la branche commerciale au sein de la société]. Mais le responsable de recrutement a eu l’idée de me poser une question piège : il m’a demandé comment je pourrais gérer une équipe de commerciaux, n’ayant jamais été commerciale au cours de ma carrière.

Two Businesswomen Shaking Hand

Du tac au tac, j’aurai pu lui sortir quelque chose de cohérent, mais curieusement j’ai posé une question en guise de réponse : « Pensez-vous que les personnes qui s’occupent des aveugles, des handicapés ressentent une infime partie de ce que ces personnes endurent ? Non, mais elles savent tout de même s’en occuper et c’est exactement la même situation avec moi ». J’admets que j’aurai pu tout perdre à cause de cette phrase, mais mes interlocuteurs étaient à la fois surpris et admiratifs. Résultat des comptes : j’ai eu mon nouveau job comme ça, sur un coup de poker…

Posted in Penn is Penn | Comments Off on Mon entretien d’embauche dans une grosse boîte